Actualité

Le Conseil de Paris émet le vœu que la Maire de Paris soutienne Kameleddine Fekhar. KDirect – Actualité

PARIS (KDirect) – Sur proposition de Danielle Simonnet, le Conseil de Paris émet  le vœu en faveur d’un soutien au Docteur Kameleddine Fekhar et ses camarades, victime d’arrestations arbitraires en Algérie. Ci-après nous publions la déclaration dans son intégralité. 

Conseil de Paris

Séance des 30, 31 janvier et 1er février 2017

Considérant la situation effroyable qui prévaut dans le Mzab, région berbère du Sud algérien qui a été en proie aux massacres et aux flammes durant l’été 2015 (événements dit de Ghardaïa),

 Considérant que la région est encore sous un état d’urgence, officiellement pour y assurer une sécurité qui ne s’est jamais traduite dans les actes,

 Considérant la situation des Mozabites qui sont les victimes d’une oppression quotidienne : droit à l’accès au marché du travail ou d’exercice dans des locaux commerciaux restreint, mise à l’écart des enfants du système scolaire, destruction des commerces, attaques physiques voire meurtrières, dégradations répétitives d’habitations, de cimetières et de mausolées mozabites,

 Considérant les 150 interpellations arbitraires en Kabylie autour de la période du nouvel an Amazigh (berbère) le 12 janvier 2017, l’augmentation des convocations répétées des militants kabyles, l’interdiction de rassemblements et de manifestations pacifiques et les interpellations à l’aéroport d’Alger de militants kabyle immigrés avec interrogatoires,

 Considérant que le docteur Kameleddine Fekhar, médecin de profession, est un militant des droits de l’Homme qui a œuvré sans relâche avec pacifisme et abnégation pour faire entendre la voix et la souffrance des Mozabites, peuple autochtone amazigh (berbère),

 Considérant la lettre de K. Fekhar envoyée à l’ONU pour alerter l’opinion internationale sur la situation,

Considérant l’arrestation de K. Fekhar avec plusieurs de ses camarades le 9 juillet 2015 et son emprisonnement dans des conditions humaines, en dehors de tout respect de la dignité humaine, l’amenant à enchaîner les grèves de la faim,

Considérant que deux de ses camarades détenus arrêtés en même temps que K. Fekhar sont décédés en prison suite à de mauvais traitements,

Considérant le dossier monté entièrement à charge par la justice et qui ne laisse que peu de doute quant à la partialité de cette dernière,

Considérant que son avocat, Me Salah Dabouz a été placé sous contrôle judiciaire, fait l’objet de pressions et d’intimidations et n’a pas eu accès aux informations sur son client, rendant inadéquats ses moyens de défense,

Considérant le comité de soutien à K. Fekhar mis en place, qui a déjà organisé plusieurs marches, rassemblements et rencontres avec diverses personnalités, instances et organisations,

Considérant les prises de position de l’ONG Human Right Watch qui soupçonne les autorités algériennes de détenir Kameleddine Fekhar « uniquement en raison de ses fortes convictions ».

Considérant les questions au gouvernement de différents députés sur le sujet,

Considérant que l’Algérie a signé et ratifié toutes les conventions internationales en matière de Droits de l’Homme,

 
Sur proposition de Danielle Simonnet, le Conseil de Paris émet le vœu que la Maire de Paris soutienne la demande de la libération du Dr K. Fekhar et de ses camarades.

 

 

La Rédaction 

SOURCE

http://www.daniellesimonnet.fr/voeu-faveur-dun-soutien-docteur-kameleddine-fekhar-camarades-victimes-darrestations-arbitraires-algerie/#.WJCF7hOv7n8.facebook

Publicités

Catégories :Actualité, International

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s