MAK-Anavad

Vidéo : Ferhat Mehenni Président de l’Anavad répond à Hacène Hireche et réagit à la création du RPK. KDirect – Actualité

Lors d’un direct transmis aujourd’hui sur la page Facebook de l’Agence de Presse de l’Anavad, Ferhat Mehenni Président du Gouvernement Provisoire Kabyle, a répondu aux questions posées par les internautes Kabyles sur l’actualité politique en Kabylie, le MAK-Anavad et la nouvelle de la création d’un nouveau mouvement en Kabylie. 

Suite à une question sur ce qu’il pense de la création d’un nouveau mouvement en Kabylie qui se dit autonomiste, en l’occurrence le RPK  ‘Rassemblement Pour la Kabylie », Ferhat Mehenni sans hésiter a considéré que la pluralité politique est bénéfique pour tous les peuples souverains, mais pour les peuples colonisés, la pluralité politique et synonyme de division, »La pluralité est consubstantielle à la démocratie. Le pluralisme est un non sens pour un peuple colonisé «  affirme-t-il, en se demandant  « pourquoi la création d’un nouveau mouvement, alors que le MAK ouvre ses portes à tous le monde », ce qui l’a pousser d’ailleurs à se demander si ce n’est juste une machination du pouvoir afin de monter une partie de la Kabylie contre l’indépendance, au moment où l’Anavad s’apprête à déposer un Mémorandum d’autodétermination à l’ONU et à toutes les Instances Internationales. 

En revenant sur les déclarations du coordinateur du RPK sur les colonnes du quotidien El Watan, Ferhat Mehenni estime que « Le premier souci du RPK est de garder coûte que coûte la Kabylie sous la domination algérienne et non de lui arracher une quelconque autonomie », plus que ça il juge immature de revendiquer une autonomie sachant que le MAK, l’avait revendiqué pendant plus de 13 ans, puis si les membres fondateurs de ce mouvement sont vraiment d’accord avec les déclarations de ce coordinateur, qui fait de l’Algérie et non de la Kabylie sa priorité. 

Sur une question concernant les allégations de Hacène Hirèche l’accusant d’avoir rencontré le Patron des services de renseignements algériens le général Toufik accompagné par Amara Benyounès, Ferhat Mehenni estime que « Hirèche n’a pas d’arguments pour défendre ses positions autonomistes devant la revendication indépendantiste » tout en précisant qu’il a déjà raconté sa rencontre avec le général Toufik qui s’est soldée par des menaces, exécutées en assassinant son fils un an après, concernant la présence de Amara Benyounès, Ferhat Mehenni a tenu à  preciserien que  Amara Benyounès n’était que « le facteur » du général qui lui a transmis les convocations et que lors de sa rencontre avec le général, il n’était accompagné par personne. 

Pour finir, il estime que Hacène Hirèche pense porter atteinte à la revendication indépendantiste en salissant le symbole qui la porte, sur son cas il estime que « La haine, la jalousie, l’aigreur ça n’a jamais été bons conseillers » affirme-t-il.  

 

La Rédaction     

//cdn.embedly.com/widgets/media.html?src=https%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fembed%2F8l90x3aP-CI%3Fwmode%3Dtransparent%26feature%3Doembed&wmode=transparent&url=http%3A%2F%2Fwww.youtube.com%2Fwatch%3Fv%3D8l90x3aP-CI&image=https%3A%2F%2Fi.ytimg.com%2Fvi%2F8l90x3aP-CI%2Fhqdefault.jpg&key=7dd6ba632d7241f495a3df8332c0817b&type=text%2Fhtml&schema=youtube

Publicités

Catégories :MAK-Anavad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s