Actualité

⚀ La police algérienne interdit un gala de charité au profit d’un blessé du Printemps Noir. KDirect-Actualité

TIZI OUZOU — (KDirect) : Après l’interdiction des conférences en Kabylie le mois dernier à l’instar de celles de Karim Akouche, Kamel Daoud, Younes Adli, le pouvoir algérien passe à la vitesse supérieure en interdisant même des galas de charité au profit des malades, qu’ils n’osent même pas prendre en charge

En interdisant des conférences en Kabylie, et vu l’absence de la réaction citoyenne pour défendre leurs libertés les plus fondamentales, le pouvoir algérien excelle dans la provocation en Kabylie,  après Younes Adli, Karim Akouche et Kamel Daoud le mois dernier, aujourd’hui c’était au tour de Kamira Naît Sid et Larbi Yahioun de se voir à leur tour interdits de conférence à Chorfa. Un ordre d’interdiction donné directement par un Colonel de la gendarmerie algérienne. 

Le plus grave vient de se produire aujourd’hui, et cela fait suite à l’organisation d’un gala de charité qui est prévu pour demain  6 avril 2017, à la Maison de Culture Mouloud Mammeri de Tizi ouzou, afin d’aider un blessé du Printemps noir 2001 « Belaid Bouzerma », amputé de sa jambe suite à une balle explosive tiré par un gendarme algérien.

Le gala est interdit et du coup annulé suite à des pressions policières sur les organisateurs, menacés par la police et l’administration du retrait d’agrément pour leur association, et de poursuite judiciaire, du fait  de l’implication directe dans ce gala de certains membres d’une page connue sur les réseaux sociaux pour son soutien au projet indépendantiste en Kabylie. 

Ce pouvoir n’a pas seulement amputé Belaid de sa jambe en lui tirant dessus avec une balle explosive, mais il empêche même ceux qui veulent l’aider à lui procurer une prothèse. C’est de l’acharnement. 

Nous reproduisons ci-apres la déclaration des administrateurs de cette page « Arraw n tlelli » dans son intégralité pour dénoncer cette interdiction. 

« C’est avec une immense tristesse que je vous annonce que le gala de charité au profit de monsieur Belaid Bouzerma ( victime du printemps noir) vient tout juste d’être annulé par le président de l’association  » Assirem i mudan  » à cause de la répression de la police …
Ces dernières ont menacé le président de cette association de lui retirer l’agrément  de l’association et de le poursuivre en justice, dès qu’ils ont découvert que c’est la page  » Arraw n tlelli  » qui est derrière ce gala.
Nous tenons  à nous  excuser auprès  des artistes et aussi à monsieur belaid Bouzerma. 

 

 

La Rédaction

Publicités

Catégories :Actualité, Èvènement, Kabylie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s