Actualité

Lounis Kadim, un militant du MAK-ANAVAD brutalisé par la police est en état de choc psychologique. KDirect – Actualité

AQVU  (KDirect) — Il s’appelle Lounis Kadim, c’est un jeune militant du MAK-Anavad, arrêté par la police algérienne lors d’un meeting populaire, brutalisé, tabassé et torturé, il est psychologiquement sous le choc, sa famille ne sait plus à quel saint se vouer. 

Cela s’est passé lors d’un meeting organisé par le MAK-ANAVAD à Aqvu, l’intervention de la police était brutale pour empêcher le rassemblement, Lounis Kadim interpellé, tabassé sur place, puis électrocuté en utilisant un taser, il s’écroule, et il perd connaissance. Embarqué au commissariat, il subit un interrogatoire musclé digne d’un comportement réservé aux criminels les plus dangereux. 

Le jeune militant subit des pressions psychologiques de la part de ses tortionnaires, ils voulaient l’obliger à coopérer avec les services en servant d’indicateur, Lounis refuse catégoriquement, devant son refus, les policiers tortionnaires l’ont par la suite  tabassé jusqu’à ce qu’il perd connaissance  au commissariat. 

Relâché le soir, Lounis sort méconnaissable, complètement désorienté et ne reconnaissant personne à l’extérieur, il a perdu la mémoire, et depuis il est sous le choc, sa famille ne sait plus quoi faire devant un tel drame. 

Une délégation de la Coordination MAK-ANAVAD Vgayet  lui a rendu visite rapidement pour s’enquérir de sa situation, le prendre en charge médicalement et psychologiquement, ci après la déclaration : 

 

GOUVERNEMENT PROVISOIRE KABYLE
MOUVEMENT POUR L’AUTODÉTERMINATION DE LA KABYLIE
MAK-ANAVAD

COORDINATION RÉGIONALE DE L’EST

La Coordination MAK-Anavad d’Aqvu a organisé un meeting le 15 avril dernier. Celui-ci a été réprimé par la police coloniale et plusieurs militants ont été conduits au commissariat après avoir été passés à tabac.

Un peu plus loin, au village de Tifrit, des dizaines de citoyens se sont rassemblés et ont improvisé une marche vers Aqvu pour exiger la libération des militants arrêtés. La police coloniale, qui leur a barré la route, a usé de la violence contre les marcheurs. Lounis Kadim, un jeune kabyle indépendantiste était parmi ceux qui ont reçus des coups à ce moment là et, plus tard, au commissariat.

Sept jour après ces faits, soit le 22 avril, Lounis a contacté le Président de la Coordination MAK-Anavad de l’Est, Mass Kouceila Ikken, pour lui faire part de son état psychologique qui s’est détérioré depuis son arrestation. Mass Kouceila Ikken s’est rendu chez Lounis aussitôt, à 21h, pour s’enquérir de l’état de santé du militant. Celui-ci avait en effet perdu la lucidité dans ses propos et semblait traumatisé.

La Coordination MAK-Anavad d’Aqvu lui a également rendu visite. Elle a alors conduit Mass Lounis Kadim chez un psychiatre, puis, plus tard, chez un psychologue le 30 avril.

Mais quoi qu’il en soit quant à ce qu’a vécu Lounis le 15 avril, la situation de ce dernier est inquiétante. Le régime algérien et sa police violente en sont complètement responsables. Qu’il ait subi des pressions psychologiques, un coup de taser ou qu’il ait été passé à tabac par la police coloniale, Lounis semble être traumatisé et victime de troubles psychiques.

Depuis le 22 avril, où la coordination de l’Est a appris la nouvelle, elle est aux côtés de Lounis pour lui permettre de retrouver sa lucidité et travaille à comprendre ce qui s’est passé le jour du meeting du MAK-Anavad.

La Coordination de l’Est reviendra dans un prochain communiqué avec plus de détails et veillera à informer l’ensemble de la famille militante et la Kabylie entière sur l’évolution de la situation.

 

La Coordination Régionale MAK-Anavad de L’Est

KDirect Mai 2017 

Publicités

Catégories :Actualité, Kabylie, MAK-Anavad

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s