Actualité

L’Algérie refuse de débloquer les fonds d’Issad Rebrab pour leur transfert en Italie. KDirect.info 

ALGER (KDirect) — Le Gouvernement algérien refuse de débloquer les fonds de l’homme d’affaire Issad Rebrab, pour leur transfert en Italie, rapporte le journal ALG24.

La relance des aciéries Aferpi (ex-Lucchini) de Piombino, en Toscane (Italie), est bloquée depuis leur acquisition par le Groupe Cevital, puisque ce dernier n’arrive pas à transférer les fonds nécessaires à la réhabilitation des usines.

Le président de la Toscane, devant la colère grandissante des ouvriers de Piombino, a demandé aux autorités Italiennes de faire pression sur l’Algérie pour que les fonds de Issad Rebrab soient débloqués, cependant, la même source affirme que  ce samedi le Gouvernement Algérien a officiellement fait part aux autorités Italiennes du refus de transfert des fonds de Cevital.

Cette décision a été, selon des informations, prise conformément aux lois relatives aux transferts de fonds vers l’étranger, codifiés par, entre autres, l’arrêté ministériel de 2009 relatif à la souscription de la déclaration et à la délivrance de l’attestation pour les transferts de fonds vers l’étranger.

Par ailleurs et dans une déclaration faite à « Agenzia Nova », l’ambassadeur d’Italie en Algérie, Pasquale Ferrara, a estimé que « les gouvernements des deux pays ne peuvent jouer un rôle d’intermédiaire » dans cette affaire.

La Rédaction

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s