Actualité

Une imposante marche pour la liberté d’expression a eu lieu aujourd’hui à Aokas. KDirect.info  

 

AOKAS (KDirect) — Une marche citoyenne sous le slogan « Livre à la main, main dans la main » s’est tenue, ce samedi 29 juillet après-midi à Aokas, dans la wilaya de Béjaïa, à l’initiative de l’association Azday Adelsan pour dénoncer les interdictions de cafés littéraires dans cette localité.

La marche s’est déroulée dans le calme, selon des sources locales. Elle a été suivie d’une conférence-débat animée par le journaliste et écrivain Chawki Amari sur le thème « La littérature en rapport avec l’engagement politique ».  « C’est une victoire de la culture et du mouvement associatif », souligne un membre de l’association Azday Adelsan. Après plusieurs refus signifiés par la cheffe de Daïra, « les autorités locales ont bien saisi le message qui leur a été adressé aujourd’hui  » ajoute-t-il.

 A LIRE AUSSI : https://k-direct.info/2017/07/24/le-cafe-litteraire-daokas-programme-une-nouvelle-conference-a-aokas-kdirect-info/

 Selon les témoignages sur place, « des centaines de personnes » ont répondu à l’appel de l’association. « Parmi eux des écrivains, des enseignants universitaires et des militants du mouvement associatif ».  « On veut sauver les espaces de débat et de liberté d’expression. Chacun mène le combat à son niveau pour empêcher le verrouillage de l’espace culturel », explique un membre de l’association Azeday Adelsan.

 A LIRE AUSSI : https://k-direct.info/2017/07/22/le-caricaturiste-kabyle-ghilas-ainouche-passe-a-tabac-par-la-police-algerienne-a-aokas-kdirect-info/

L’association indique qu’elle ne va plus demander d’autorisation pour l’organisation des cafés littéraires. « La culture n’a pas besoin d’autorisation. D’ailleurs, nous avons demandé au wali de lever les interdictions sur les cafés littéraires et de ne plus soumettre leur organisation à une autorisation des autorités », ajoute-t-il.
Il est à rappeler que cette marche est organisée, suite à la répression policière de la semaine dernière, où des dizaines de personnes venues assister à une conférence de l’écrivain Ramdane Achab, ont été tabassées, après avoir empêché la tenue de la conférence au Centre Culturel d’Aokas

 Il est à signaler aussi la participation d’une forte délégation du MAK-ANAVAD à la marche, composée des cadres des trois grandes Coordinations régionales accompagnés de nombreux militantes et militants, qui ont répondu à l’appel du Président de l’Anavad Ferhat Mehenni, pour soutenir le Café Littéraire d’Aokas.

 A LIRE AUSSI : https://k-direct.info/2017/07/27/lanavad-appelle-les-citoyens-de-kabylie-a-se-rendre-massivement-a-aokas-ce-samedi-29-juillet-2017-kdirect-info/

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

La Rédaction



Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s