A la une

BÉJAÏA : Inauguration de la première bibliothèque en libre-service à la place Gueydon par Tamusni Library. KDirect.info 

VGAYET  (KDirect) — La révolution culturelle renaît de ses cendres ces derniers mois en Kabylie, le savoir est devenu l’alternative à l’ignorance et l’obscurantisme culturel imposés et nourris par le pouvoir algérien.
Depuis la naissance des Cafés Littéraires en Kabylie, la culture et la littérature se portent bien, des conférences et des rencontres, sont organisées un peu partout en Kabylie, malgré les difficultés et parfois les confrontations directes avec les forces de sécurité, pour pouvoir animer une simple conférence culturelle. À l’instar du Café littéraire d’Aokas réprimé par la police pour une simple conférence, au mois de juillet 2017.
A LIRE AUSSI : https://k-direct.info/2017/07/29/une-imposante-marche-pour-la-liberte-dexpression-a-eu-lieu-aujourdhui-a-aokas-kdirect-info/
Aujourd’hui un fait nouveau vient de se réaliser, la culture s’invite même dans nos rues, et cette fois-ci à Vgayet (Béjaïa), où l’on a assisté à l’inauguration de la première bibliothèque en libre-service à la place Gueydon.  C’est une initiative de l’association Cap Stratégies, appelée Tamusni Library.
D’autres bibliothèques semblables, telle que celle-ci, verront bientôt le jour dans les différentes places publiques de Vgayet, affirme un responsable de l’association.
Ainsi la culture et le savoir remplacent l’obscurantisme et l’ignorance nourris par le pouvoir algérien en Kabylie.

 

 

La Rédaction

Publicités

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s