Actualité

KHENCHELA : Une patiente violée après avoir été endormie par deux infirmiers dans un hôpital. KDirect.info 

KHENCHLA  (KDirect) — Cela c’est passé en Algérie, une patiente accuse deux infirmiers de l’avoir endormie en utilisant du Valium,  pour la violer dans la salle d’observation de l’hôpital. 

Les faits remontent au 10 août 2017, d’après un quotidien algérien, deux infirmiers de l’hôpital « Ali Boussehaba » de Khenchela auraient endormie une patiente en utilisant du Valium, dans la salle d’observation de l’hôpital pour la violer par la suite, d’après la victime âgée de 45 ans.

Le cauchemar a commencé lorsque la victime a fait un malaise chez elle, transportée rapidement par sa famille au service des urgences, elle a été placée sous observation, endormie en utilisant du Valium par deux infirmiers, elle se rend compte rapidement qu’elle a été violée après son réveil. Elle alerte aussitôt sa famille pour leur raconter ce qui s’est passé, aussitôt ils prennent attache avec la Police Judiciaire de Khenchela  pour les informer.

Aussitôt alertés, les policiers ouvrent une enquête, après avoir informé le procureur de la République, qui leur a ordonné d’utiliser tous les moyens nécessaires dans cette enquête afin de savoir ce qui s’est réellement passé.
Entre temps, la patiente a été examiné par un médecin dans la même soirée, qui par la suite a confirmé le double viol.

En attendant l’utilisation des vidéos enregistrées par les caméras  de surveillance de l’hôpital, l’enquête suit son cours pour avoir plus d’éléments afin d’inculper les deux infirmiers, qui ont commis cet acte barbare dans un établissement censé servir le citoyen et non se servir de lui.

 

 

La Rédaction 

Source : http://www.akhersaa-dz.com/2017/08/10/%D9%81%D8%B6%D9%8A%D8%AD%D9%80%D9%80%D9%80%D8%A9-%D8%AC%D9%86%D8%B3%D9%8A%D9%80%D9%80%D9%80%D8%A9-%D8%AA%D9%87%D9%80%D9%80%D9%80%D8%B2-%D9%85%D8%B5%D9%84%D8%AD%D9%80%D9%80%D9%80%D8%A9-%D8%A7%D9%84/

 

Publicités

Catégories :Actualité, Algérie

4 réponses »

  1. par connaissance de cause; ces pratiques de violes se produisaient couramment dans les bloc opératoire des hôpitaux de ce pays même dans le passé les chefs de services et directeurs couvrent et ferment les yeux et ne disent rien , par ex dans ce cas si ce n’est pas la victime elle même qui a révélé et dénoncer cet acte abominable restera dans l’ inédit et personne ne dira rien ,même si le coupable est surprit en pleine action son chef ne dira rien soit lui aussi participera a ce viol ou il lui fait chanter en lui réclamant en contre partie de l’argent ou il lui demande de fermer les yeux sur des pratiques qu’il fait illégalement dans cette structure c’est ça l’angerie

    J'aime

  2. D’abord, il n’y plus de Chaouia « ahrars ». Pour preuve, je connais une personne de famille noble de de Guelma qui a traduit son meilleur ami en prison pour 08 ans fermes pour rien en se fausant aider par le DRS. Puis, sachez que partout, il y a des bons et des mauvais. Pour revenir à ces violeurs, lâches et barbares, il faut que la Justice les punisse lourdement et qu’ils serviront d’exemple à l’instar des punitions Yéménites.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s