Actualité

Dahmane At Ali : Le solaire serait une option énergétique complémentaire viable pour la Kabylie. KDirect.info 

ETUDE (KDirect) — Dans cette étude le chercheur et scientifique Dahmane At Ali (Mezdad), nous montre preuve à l’appui que le solaire serait une option énergétique complémentaire viable pour la Kabylie d’aujourd’hui et de demain. 


Ci-après l’intégralité de la contribution de M. Dahmane At Ali

ENERGIES RENOUVELABLES.

LE SOLAIRE SERAIT UNE OPTION ENERGETIQUE COMPLEMENTAIRE VIABLE POUR LA KABYLIE. 


Quelques estimations chiffrées.


De par sa situation géographique, la Kabylie (30 000 km2 environ), à elle seule dispose d’un gisement solaire des plus substantiels. La durée d’insolation sur la quasi totalité du territoire de Kabylie dépasse en moyenne les 2500 heures annuellement et peut atteindre les 3000 heures (région de Tubirett, Burǧ Buɛrireǧ, Sṭif, extreme sud du territoire).
La puissance rayonnée par le soleil et dissipée sur un angle d’incidence normale est en moyenne de 340 W/m2. L’énergie (chaleur) reçue quotidiennement sur une surface horizontale de 1m2 est donc de l’ordre de 4 KWh sur la majeure partie du territoire kabyle, soit prés de 1500 KWh/m2/an à 1800 kwh/m2/an selon les régions extreme sud de Tubirett, Tubirett, Burǧ Buɛrireǧ, Sṭif.

 

En d’autres termes : 


  • En préconisant un rendement de conversion de la chaleur en énergie électrique de l’ordre de 20% (il peut atteindre les 30% dans certains cas, selon la technologie employée).
  •  En considérant une superficie installée énergétiquement exploitable uniquement de 10 km X 10 km.

 

===> Ce gisement solaire s’éléverait à un potentiel énergétique exploitable de 0.2 X 100 millions X 1500 kWh/an, soit 30 milliards de kWh/an, pour une assiette  de collecte de 100 km2, soit à peine 0.3% de la superficie territoriale.
Sachant alors qu’un noyau familial kabyle (foyer doté d’une puissance installée de 3 kW) est constitué en moyenne de 6 membres et consomme en 4500 kWh/an en moyenne. Alors si nous considérons une population kabyle totale de 10 millions d’ames, repartis en un nombre équivalent de 1.6 millions de foyers, pour ses besoins domestiques, elle nécessiterait une puissance installée de 1.6E06 X 3 kW = 5 GW.

 

Les besoins domestiques en énergie pour l’ensemble des 10 millions de citoyens résidents en Kabylie, s’éleveraient donc au maximum à une énergie de 7.5 milliards de kWh/an. Ce qui ne représente qu’une fraction de 25% du minimum potentiel d’énergie solaire exploitable sur une superficie installée de 10 km X 10 km, soit à peine 0.3% de la superficie du territoire exploitable de la Kabylie.

 

La Kabylie pourrait donc consacrer les 75% de l’énergie électrique produite via la conversion de l’énergie solaire pour l’alimentation de son tissus industriel, ses  infrastructures de transports ferroviaires et meme dégager un surplus à l’exportation à ses voisins, s’ils exprimeraient le besoin.

 

P.S. : L’étude de la viabilité du solaire (comme option complémentaire) m’avait été demandée par Racid At Ali Uqasi lors d’une de nos discussions.

 

 

D@A

Source des données sur le taux annuel d’insolation : 

http://www.energy.gov.dz/francais/index.php?page=potentiels

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s