Actualité

Andrew Noble Ambassadeur de Grande-Bretagne : C’est très important pour mon ambassade d’intégrer la Kabylie….

​DIPLOMATIE (KDirect) — Dans un entretien accordé à un quotidien Algérien, M. Andrew Noble Ambassadeur de Grande-Bretagne en Algérie, explique pourquoi il amis du temps pour aller en Kabylie. 

 

Ci-après des extraits de l’entretien   (ceux en lien direct avec la Kabylie) :

 

Vous êtes en visite en Kabylie, comment l’idée vous est venue de faire ce déplacement ?

 

Andrew Noble : Dans ma vie quotidienne, je suis accompagné de gens de Kabylie (Il fait référence aux employés Kabyles à l’ambassade de Grande-Bretagne ndlr), mais jusqu’au mois d’avril passé, le gouvernement britannique nous conseillait d’éviter les voyages en grande Kabylie. Ça ne me paraissait pas raisonnable, d’après ce que je connais, moi, de la situation et ce depuis mon arrivée en juin 2014. Après un processus d’un an, on a réussi à revoir cette restriction. Donc, depuis le mois d’avril, je voulais venir à Tizi-Ouzou pour démontrer moi-même que cette restriction ne devait plus exister, afin de relancer une possibilité de relations plus étroites entre mon ambassade et cette wilaya très importante. J’ai d’ailleurs vite fait une visite privée à Béjaïa pour l’occasion de la fête de Pâque. Mais, malheureusement, pour Tizi-Ouzou, ça m’a pris plus de temps, mais je suis là aujourd’hui. Et j’ai eu l’occasion de m’entretenir avec plusieurs personnalités de la région dont le recteur de l’université, le wali et le président de la chambre de commerce. Et avec cette visite à votre journal, sincèrement, je suis impatient de revenir. Avec le contact, on a la possibilité de mieux se comprendre et nouer des liens. Je vais parler à mes collègues et à la communauté diplomatique à l’ambassade pour concrétiser ce souhait. Je crois que c’est la première fois qu’un ambassadeur britannique visite de nouveau Tizi-Ouzou, depuis 2005.

 

Des projets peut-être pour la Kabylie ?

 

Il y avait ce problème de nos conseillers de sécurité jusqu’ici, mais c’est justement la raison de ma venue, pour dire que c’est terminé avec l’insécurité en Kabylie. Je ne suis que le représentant de mon gouvernement, mais je tenais à venir pour être assuré de ce que je vais plaider.

 

C’est votre conclusion sur cette visite ? 

 

Ah oui. Et il était temps. Vous savez, tout à l’heure, j’ai vu dans le livre d’or de la chambre de commerce que la dernière visite d’un ambassadeur britannique à Tizi-Ouzou remonte à 2005. J’aimerais que le prochain qui signera sur ce même livre soit mon successeur qui arrive en novembre. Il me semble qu’il y a des possibilités ici. Je ne pouvais sans doute pas tout comprendre en une journée, mais c’est un début. J’aurais aimé assurer la continuité personnellement, mais ça ne pourra pas être le cas. Mais, quel que soit le prochain à ma place, sachez que c’est important pour mon ambassade d’intégrer la Kabylie dans le travail que nous faisons avec toute l’Algérie. D’ailleurs, c’est ici que j’ai déjà acheté mon cadeau de Noël pour ma femme.

 

Entretien publié dans la  » Dépêche de Kabylie « , édition du 21 septembre 2017.

Publicités

Catégories :Actualité, Kabylie

1 réponse »

  1. La Kabylie soutien, grâce à ses citoyens établis de longue date en Ecosse, le processus indépendantiste de ce peuple. C’est pour cela que M l’ambassadeur s’intéresse de près à la Kabylie et veut connaître son vrai peuple, pas celui décrit et diabolisé depuis longtemps par le régime d’Alger.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s