Actualité

Enquête : Agression de Bouaziz Ait Chebib, trois de ses agresseurs sont candidats sur des listes FLN à Tizi-ouzou. 

ENQUÊTE (KDirect) — Qui ne se souvient pas de l’agression perpétrée contre l’ancien Président du MAK Bouaziz Ait Chebib à Timizar, trois de ses agresseurs sont candidats sur des listes FLN à Tizi-ouzou APC et APW. 

 

 

Les faits remontent au 11 novembre 2016, quand  le Président du MAK de l’époque Bouaziz Ait Chebib, s’apprêtait avec d’autres militants a animer un meeting à Timizar, un groupe de voyous l’ont intercepté à l’entrée du village pour l’agresser en compagnie de deux autres militants, d’ailleurs qui l’ont défendu avec bravoure jusqu’à son évacuation du village.

Par ailleurs, et selon une source locale qui connaît très bien l’identité de ces agresseurs, et même des commanditaires, ont informé notre journal sur le cas de deux agresseurs et un des commanditaires de l’agression perpétrée contre Bouaziz Ait Chebib et les militants du MAK en 2016.

Deux d’entre eux sont sur une même liste FLN de Timizar en vue des élections municipales du 23 novembre 2017, il s’agit de Bouache Ahcène et Bouache Djafar, l’un travaille comme agent de sécurité à la résidence universitaire Tamda de Tizi-ouzou,  et l’autre comme Gardien dans un CEM, tous les deux sont de la même famille avec Yacine Bouache le SG de la Zawiya de Timizar qui a porté des coups à Bouaziz Ait Chebib, les trois apparaissent sur la photo ci-dessous, qui a fait le tour sur les réseaux sociaux en 2016.

 

 

Le plus intéressant encore, c’est l’instigateur de l’agression, un certain Ouguemat Kamel, enseigant de langue arabe de formation, originaire de Timizar et résidant à Imalucen, qui est derrière la confiscation de la sono prévue pour le meeting, et d’agressions perpétrées sur des jeunes militants, actuellement premier vice président de la, APW de Tizi-Ouzou,  qui est tête de liste APW de Tizi-Ouzou au sein du même parti le FLN pour les prochaines élections.

 

 

En novembre 2016 et d’après plusieurs témoignages recueillis sur place juste après l’agression, la provocation était menée par l’actuel premier vice-président de l’APW de Tizi-Ouzou, en l’occurrence Kamel Ouguemat qui, toujours selon les témoignages des présents à  l’époque, s’est livré, toute honte bue, à une violence verbale et physique envers les militants et les habitants du village, qui voulaient assister au meeting du MAK.

Ainsi A. Ahmed, animateur DJ de son état, nous dira en l’occurrence : Cet homme (le vice-P/APW, ndlr) s’en est pris à moi puisqu’il m’a assené un coup de poing alors que j’étais dans ma voiture, avant de s’en prendre à mon véhicule carrément ! »

Ironie du sort, ce même personnage déjà mis en quarantaine par son village en 2001, suite à sa candidature à l’époque sur une liste FLN, alors que la Kabylie était à feu et à sang, est encore une fois Candidat et tête de liste APW à Tizi-Ouzou pour les prochaines élections.

 

 

Amnay.A 

Publicités

Catégories :Actualité, Kabylie

2 réponses »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s