Actualité

JSK : Je suis le coach en chef, j’y suis, j’y reste affirme Azeddine Ait Djoudi – K-DIRECT 

 

FOOTBALL (KDirect) — Pour son deuxième match à la tête du staff technique de la JSK, Azzedine Aït Djoudi n’a pas réussi à s’offrir une première victoire après le précieux point récolté, mardi dernier, face à l’ESS. Le technicien kabyle s’est exprimé à la fin de la rencontre où il a abordé plusieurs points, notamment le match nul inattendu ainsi que la belle prestation de ses joueurs lesquels pouvaient décrocher les trois points si Djabout avait su profiter de l’énorme occasion qui s’est présentée à lui en fin de match. Mais avant de commencer, le coach a parlé de sa situation vis-à-vis de l’équipe qu’il dirige. A ce sujet, il dira : «Je suis à la JSK et je ne pouvais pas dire non à l’équipe. Je suis le coach en chef, j’y suis, j’y reste.»

«C’est un plaisir de retrouver le 1er-Novembre»

Pour son retour à Tizi Ouzou, Aït Djoudi aurait souhaité offrir aux supporters une première victoire. A ce sujet, il précisera : «C’est un plaisir de retrouver le stade du 1er-Novembre. On aurait aimé offrir aux supporters une victoire. C’est vraiment dommage.»

«Je ne suis pas satisfait du rendement du milieu»

Poursuivant son intervention, le coach des Jaune et Vert s’est dit insatisfait du rendement de ses milieux de terrain qui, selon lui, perdaient beaucoup de ballon : «Sincèrement, je ne suis pas satisfait du rendement de nos milieux de terrain où plusieurs ballons ont été perdus. Nous allons devoir revoir plusieurs choses à l’avenir.»

«Nous avons payé cash nos erreurs»

Par ailleurs, l’entraîneur Azzedine Aït Djoudi estime que son équipe a payé cash les erreurs commises, notamment sur les deux buts encaissés : «Nous avons encaissé deux buts après avoir commis deux grosses erreurs. C’est vraiment décevant car on pouvait les éviter. On n’a pas exploité aussi les occasions que nous avons créées car si nous les avons bien saisi, on aurait gagné.»

«J’ai encouragé mes joueurs, je ne les ai pas condamnés»

A la fin de la rencontre, le coach des Jaune et Vert a tenu à encourager ses joueurs même après le match nul. D’ailleurs, il les a réunis au vestiaire pour les encourager : «J’ai réuni les joueurs au vestiaire pour les encourager, je ne voulais pas les condamner.»

«Il nous reste quatre matchs, soit 12 points en jeu»

Après ce faux pas, la JSK n’aura encore que quatre matchs à jouer avant la fin de la phase aller, donc il leur reste 12 points en jeu : «Il nous reste encore quatre matchs, soit 12 points en jeu. Nous devons faire de notre possible pour se racheter.»

«Ferhani s’est donné à fond»

Retenu en Equipe nationale pour le match du Nigeria, l’arrière gauche, Houari Ferhani est rentré directement de Constantine pour jouer ce match : «Malgré le fait qu’il soit rentré tard à Tizi Ouzou, Ferhani s’est donné à fond. Il a bien tenu son rôle, il est à féliciter.»

«J’ai arrêté les statistiques de chaque joueur»

Dans le but d’améliorer le rendement de l’équipe à l’avenir, Aït Djoudi a décidé d’arrêter les statistiques de chaque joueur avant de procéder à des changements : «J’ai arrêté les statistiques de chaque joueur. Nous allons procéder à des changements progressivement.»

«Le CRB a eu la maîtrise du ballon»

Avant de conclure, Azzedine Aït Djoudi a déclaré que le CRB a eu la maîtrise du  ballon et que le point qu’ils ont décroché est mérité : «Le CRB a eu la maîtrise du ballon, ils ont bien joué et le point récolté est mérité.»

 

 

Source 
K-DIRECT 928 NOV 17 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s