Actualité

Rabah Madjer utilise la méthode Bouteflika pour faire taire ses opposants – K-DIRECT 

FOOTBALL  (KDirect) — Lors de la conférence de presse d’après match, Rabah Madjer s’est violemment emporté contre un journaliste de la radio « Alger chaîne 3 ».

 

Sur les nerfs depuis le début de son intervention, l’entraîneur de l’équipe nationale algérienne de football,  n’a pu retenir ses nerfs et a commencé à crier « Monsieur Djebbour, journaliste de la chaîne trois, vous êtes l’ennemi de l’équipe nationale. Moi je vous le dis devant tout le monde ».

Continuant sur sa lancée, et en s’adressant aux autres journalistes il déclara « si j’ai du respect pour vous, moi je n’ai aucun respect (en désignant du doigt Maâmer Djebbour qui était à sa droite, ndlr) pour vous ».

Le journaliste sportif de la radio chaîne trois, n’arrivant pas également à se contrôler, lui répondait (en criant) en même temps «  de quel droit vous me traitez d’ennemi ! »

Madjer, perdant totalement ses nerfs, a commencé alors par élever de plus en plus la voix pour lâcher (en répétant par quatre fois) « Taisez-vous », avant d’ajouter «prenez votre retraite. Laissez la place aux jeunes ».

 

Voir vidéo 

 

 

Amnay AWAGHLIS 

K-DIRECT 931 NOV 17 

Publicités

2 réponses »

  1. La même gangrène, maâmar djabour et madjer.
    L’un est journaliste anti-kabyle, faisant partie des ruines de la chaîne 3 et l’autre traine-ours n’a jamais rien prouvé pour diriger.
    Après tout, laissons-les régler leurs comptes ensemble, cette équipe est à la ramasse, c’est un détritus de jeunes paumés des banlieues, au langage et comportement des cités ( brahimi qui balance des crampons sur Rajevac, m’bolhi qui se jette pour l’amortir et lui balancer un missile, feghouli qui lance ses boules puantes, slimani et bentaleb qui bousculent et se battent comme des ados en bas des cités et tout ce beau monde qui prend des raclées se baisse pour prier à chaque but).
    Dommage juste que de vrais Kabyles, comme Ighil et Menad participent à cette mascarade.
    Comme le disait oul lahlou: one, two, three, où va l’algérie?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s