Actualité

Les sept moines de Tibéhirine reconnus martyrs par le Vatican en vue de leur béatification – K-DIRECT

VATICAN (KDirect) — Les moines de Tibéhirine avaient été enlevés en mars 1996 dans leur monastère de Notre-Dame de l’Atlas, à 80 km au sud d’Alger. Leur mort avait été annoncée le 23 mai par un communiqué du Groupe islamique armé (GIA). Les têtes des moines trappistes avaient été retrouvées le 30 mai 1996.

 

Les frères Christian, Bruno, Christophe, Célestin, Luc, Paul et Michel avaient entre 45 ans et 82 ans.

Le Vatican a reconnu le martyre de Pierre Claverie, membre de l’Ordre des frères prêcheurs, et de 18 religieux et religieuses, “tués par haine de la foi, en Algérie de 1994 à 1996”, précise le décret du Vatican.

Le destin tragique des moines de Tibéhirine, emportés par la violence, avait inspiré le film du Français Xavier Beauvois, “Des hommes et des dieux” (2010). Grand Prix du Festival de Cannes, le film a connu un succès international.

Le 1er août 1996, Mgr Claverie avait été assassiné par un groupe armé, qui avait pris pour cible ce fervent défenseur du rapprochement islamo-chrétien et algéro-français.

Ce frère dominicain français, né à Alger avant l’indépendance du pays , avait été assassiné avec son jeune chauffeur algérien.

Six religieuses et cinq religieux vont aussi être béatifiés.

 

Par : AFP

Publicités

2 réponses »

  1. Voilà une affaire qui fait partie de cette énorme  » collection de crimes  » perpétrés par les criminels et manipulateurs de la SM-DRS

    Cette troublante et très grave affaire revient encore sur le devant de l’actualité : la presse française l’évoque parfois pour exrcer la pression quand un ou des marchés  » coincent  » …. alors même que la responsabilité directe dans ce drame de la SM-DRS, la Police politique secrète du Régime dictatorial militaro-mafieux algérien, a été dénoncée de longue date.

    Pour contrer l’effrayante entreprise de désinformation conduite depuis tant d’années sur cette affaire – comme sur bien d’autres liées à la « sale guerre » engagée en janvier 1992 contre la population civile par les Généraux faucons et ultras – par la SM-DRS ses relais dans les médias français, il est conseiller de (re)lire Lounis Aggoun et Jean-Baptiste Rivoire dans leur livre magistral consacré à la longue histoire des relations entre la France et son ancienne colonie : Françalgérie, crimes et mensonges d’États. Histoire secrète, de la guerre d’indépendance à la « troisième guerre » d’Algérie , La Découverte, Paris, 2004.

    J'aime

  2. Sur le massacre des Moines trappistes de Tibhirine et autres religieux Chrétiens (Mgr Claverie, etc.) , lire le pertinent livre :

     » Le crime de Tibhirine. Révélations sur les responsables
    de Jean-Baptiste RIVOIRE, Editions La Découverte, ISBN : 9782707167750  »

    Le 26 mars 1996, sept moines trappistes du monastère de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés. Deux mois plus tard, un communiqué signé du « Groupe islamique armé » annonce leur exécution. Depuis 2004, cette affaire fait l’objet d’une enquête judiciaire en France, car le mystère perdure sur les responsables de ce drame : les moines furent-ils victimes d’islamistes sanguinaires, comme le veut la version officielle ? D’une bavure de l’armée algérienne ? Qui étaient leurs ravisseurs ? Par qui ont-ils été assassinés ?
    Dans ce livre, fruit d’une enquête de plusieurs années, Jean-Baptiste Rivoire lève le voile sur l’incroyable opération d’intoxication conduite depuis 1996 par les responsables directs de la mort des moines : les généraux Mohamed Médiène et Smaïl Lamari, chefs des services secrets algériens, le DRS. Car de nouveaux acteurs de cette tragédie ont décidé de parler. Ils révèlent par qui et pourquoi les moines furent enlevés. Et ils expliquent pour la première fois comment ils auraient été exécutés, quand et par qui. Selon ces nouveaux témoins, les moines de Tibhirine n’auraient pas dû mourir, mais l’opération a mal tourné.
    Entre manipulations et guerre contre-insurrectionnelle, une enquête explosive au cœur d’une double « raison d’État », celle des services secrets algériens et de leurs relais en France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s