Actualité

Said Zared un citoyen de Mekla interpellé sans motif et passé à tabac par la police – K-DIRECT

MEKLA (KDirect) — Arrêté sans motif par une patrouille de police à Mekla dans le département de Tizi-ouzou, embarqué au commissariat et passé à tabac par une horde de policiers durant toute la soirée du 5 février 2018. Ci-après le témoignage de la victime Said Zared :

« Je m’appelle Zared Said je suis né le 16/05/1988 à Mekla. Le 05/02/2018 à partir de 22h, j’étais dehors devant chez moi, subitement une patrouille de police surgit de nulle part, ils m’ont trouvé sur la route pas loin de chez moi, ni un mot ni un salut, ils m’ont ordonné de les suivre au commissariat de la ville, une fois arrivé à la réception l’un des policiers m’a demandé de lever les mains, il m’a menotté, un officier de police m’ordonne de m’asseoir, jai refusé tout en lui demandant de m’expliquer pourquoi on me ramène ici et c’est quoi le motif, et là il me gifle violemment, et deux autres éléments de la police judiciaire ont commencé à me tabasser sans raison, j’ai reçu plusieurs coups de poing et coups de pieds en plein visage et partout sur le corps. Une fois qu’ils se sont calmés, ils m’ont laissé dans un sale état jusqu’à 6h du matin, une femme de ménage apparaît et là un policier prend le seau d’eau de la femme de ménage et me porte un coup violent. À 9h un policier réceptionniste me ramène une paire de chaussettes, un café, une boisson énergisante et 3 cigarettes et m’enlève les menottes. Quelques minutes après il me demande de sortir et quitter le commissariat. Je lui ai demandé pourquoi ils m’ont fait ça, le policier me répond que c’est eux qui décident et qui veulent ça, je sors du commissariat et je me dirige directement chez un photographe pour prendre des photos de mes blessures, puis je suis rentré chez moi pour me laver et me changer, puis j’ai décidé de retourner au commissariat pour voir un responsable, le réceptionniste me ramène au bureau du commissaire, qui m’accueille bien dans son bureau, il me demande de lui expliquer ce qui m’est arrivé dans la soirée, je lui raconte et là il me sort un rapport de la patrouille qui m’a tabassé, qui stipulait que j’étais violent et que je les ai insulté, j’ai bien expliqué que c’était des mensonges, j’étais très énervé et j’étais agressif avec lui, le commissaire fini par me demander de me calmer et de passer un marché avec lui , il me demande si j’ai ma carte militaire, et propose de me trouver un travail à l’université de Tizi-ouzou, où bien appuyer un dossier pour avoir un crédit bancaire, je lui répond par non merci, et là il me propose de parler avec ces policiers qui m’ont tabassé, pour leur demander de me payer, de m’acheter de nouveaux vêtements pour enterrer l’affaire, je lui ai répondu que j’irais à l’hôpital pour un certificat médical et déposer plainte, c’est ce que j’ai fait ». Texte corrigé

Amnay.A

Publicités

Catégories :Actualité, Kabylie

7 réponses »

  1. Le calvaire ne s’arrêtera jamais tant que les kabyles continuent a être algerianistes.
    Le MAK-Anavad est la seule alternative qui reste survivre.
    FERHAT est le chemin, la vérité et la vie.

    J'aime

  2. Vous voulez une algérie de liberté et de respect: soyez les bienvenus dans votre cher pays qui vous aime et vous protège tant !
    Faut vraiment être amnésique pour ne pas comprendre ce qui se trame envers la KABYLIE.
    Dire qu’il y ‘en a qui doutent de notre volonté urgente d’indépendance !!!

    J'aime

      • @L’Algerois
        Plutot les Kabyle-Algerois sont dans cette mouvance en tete et j’en ai vu des dizaines se reinstaller en Kabylie avec leur accoutrement salafiste. En plus il ya plein de famille salafistes logees par le gouvernement en Kabylie. La tu vois d’ou viens le mal.

        J'aime

  3. Mass Ferhat ! ifkaa a dunittiss i Yungguifen Kabyles ( dit Algerianistes ) au 21e siècles sont des croyants de ceux qui pêtent les mensonges et les plus troués dans la planète !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s