Actualité

Un espion du mossad israélien condamné à mort par la justice algérienne – K-DIRECT

Un espion du Mossad vient d’être condamné à mort. Lundi soir, la cour criminelle de Ghardaïa a prononcé la sentence contre un libérien d’origine libanaise pour « espionnage au profit d’Israël ». Six autres personnes ont été condamnées à 10 ans de réclusion et une amende d’un million de dinars algériens (plus de 7000 euros) selon l’Agence de presse officielle algérienne (APS). Cet espionnage concerne un projet visant à porter gravement atteinte à l’Algérie d’après la même source.

Le démantèlement de la cellule d’espionnage a débuté en janvier 2016 alors que la ville de Ghardaïa connaissait une vague de violences intercommunautaires. Cette cellule visée à déstabilise le pays. Le principal accusé, Alem Dine Fawzi a nié les accusations en racontant s’être installé à Ghardaïa pour des raisons médicales.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que le Mossad est accusé par l’Algérie d’actes d’espionnage. Ce fut dernièrement le cas en mars 2016 avec l’arrestation en Allemagne de deux personnes armés, munis de l’identité diplomatiques israéliennes à proximité de deux frégates militaires algériennes.

Source : APS

Publicités

2 réponses »

  1. j’en suis sur ma faim sur cette histoire. Details ?????Cela fait des decennies que les arabes du Moyen Orient ont destabilise l’Algerie ; en fait depuis Ben Bella et je n’ai jamais vu quelqu’un d’arreter ! Les ervices egyptiens et leurs mains mises sur l’Algerie en 1962 et puis les autres ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s